oo



Hôtel de Soubise, Archives nationales





Recherche personnalisée


Translate
-





Afficher Paris 3e arrondissement sur une carte plus grande
Click the link to enlarge the map


Les autres arrondissements/the other districts
           

Voir aussi sur le 3e/also to be seen
Le 3e
3rd district
Marché des enfants Rouges
Red hood children market


Les Archives Nationales

A l'emplacement de l'hôtel de Soubise se trouvait un premier hôtel particulier, appartenant à Olivier de Clisson, connétable de France. Entre 1420 et 1435, il sera successivement la résidence des ducs de Clarence et de Bedford, sous l'occupation anglaise. Par la suite, il deviendra la propriété de la famille d'Albret, puis celle d'Anne d'Este, petite fille de Louis XII et femme de François de Lorraine, duc de Guise. A partir de 1553, de luxueux travaux d'aménagement seront entrepris par les Guise. Ceux-ci feront appel aux artistes les plus renommés de leur époque, tels que Primatice et Nicolo dell'Abbate. L'hôtel particulier, devenu palais, deviendra le quartier général de la Ligue, qui menacera le pouvoir du roi durant la Fronde, et qui sera le bras armé de la nuit de la Saint-Barthélemy. A la suite du décès de Marie de Guise, en 1688, la princesse de Condé et la duchesse de Hanovre hériteront de l'hôtel, qu'elles vendront à François de Rohan, prince de Soubise, en 1700. Celui-ci fit entreprendre d'importants travaux de transformation, tels que l'aménagement de la Cour d'Honneur en hémicyclique, la construction de la façade perpendiculaire à la rue de Chaume. En 1808, Napoléon 1er décida de faire transférer les Archives nationales dans l'hôtel de Soubise, sous la direction de Daunou . Les Archives Nationales se situent au 60, rue des Francs-Bourgeois, mais une grande partie des archives ont déménagé, en 2012, vers le nouveau site de Pierrefitte-sur-Seine (Seine Saint-Denis). Tous les fonds postérieurs à la Révolution française, actuellement dispersés à Paris et à Fontainebleau, seront transférés dans le nouveau bâtiment conçu par l'architecte Massimiliano Fuksas.


L'hôtel de Soubise, sous le 1er Empire

L'hôtel de Soubise, à notre époque, avec, à gauche du bâtiment, la porte d'entrée de l'ancien hôtel de Clisson - © Photo Archives nationales/Atelier de photographie (Paris)

Le portail d'entrée de l'ancien hôtel de Clisson, au 58, rue des Archives - © Photo R. Mathis . Il date de 1380, est ce qui reste de l'hôtel de Clisson entièrement remanié par le duc de Guise. Il est inscrit aux Monuments historiques


Le salon d'Anne Julie de Melun, princesse de Soubise, réalisé par Germain Boffrand, dans un style rococo, dans l'hôtel de Soubise (1737-1740)

Le salon ovale de la princesse de Soubise

Psyché montrant ses trésors à ses soeurs par Natoire

La chambre de parade de la princesse de Soubise

Aurore et Céphale, peint par François Boucher, dans l'appartement de Jules François Louis de Rohan, prince de Soubise

L'hôtel de Soubise (Vidéo, en français 7'35)
 
    Ce site vous a plu ? Alors vous aimerez peut-être ceux-ci
    Did you like this website? Then maybe you'll like these

oo