oo



Pyrénées Orientales
(66)




Recherche personnalisée
Faire un click sur la carte pour ouvrir celle avec liens
Click the map to open the one with links
Les pays des Pyrénées Orientales
The countries of Pyrenees Orientales


Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans l'atelier des peintres, les galeries d'art et les musées !
Warning! These paintings are under copyright for commercial use.

Blé en Cerdagne par Louis Bausil vers 1903 (1876-1945) Musée Hyacinthe-Rigaud Perpignan
Les autres départements - The other departements

Sur ce département - On this departement

  Vernet-les-Bains

Grotte de Tautavel
Cave of Tautavel

Châteaux
Castles
Edifices religiesux
Religious buildings
Restaurants étoilés
Starred restaurants
<Sur cette page - On this page
Châteaux
Castles
  Edifices religieux
Religious buildings
Liens
Links
Plus beaux villages
Most beautiful villages
Villes
Cities
Le département des Pyrénées-Orientales est frontalier avec l'Espagne. Son chef-lieu, où siège la Préfecture, est Perpignant. Les deux sous-préfectures sont Céret et Prades. C'est une terre catalane, située entre terre, mer et montagne. Cette situation géographique particulière offre une impressionnante mosaïque de territoires. De plus, tour à tour terre des rois de Majorque, de l'Espagne, de la France, le département offre également une grande diversité de monuments, construits tour à tour par les uns et les autres. les pays traditionnels du département sont les Albères, les Aspres, le Capcir, le Conflent, la Haute Cerdagne, la plaine du Roussillon, la Salanque, le Vallespir, ces pays donnant une diversité culturelle remarquable. Le passé riche et tumultueux du peuple catalan est aujourd’hui encore bien visible. Plus de 300 monuments historiques recensés recouvrent l’ensemble du territoire, dont deux inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco (la Place Forte de Mont-Louis ainsi que le Fort Libéria). Notre département offre une grande palette de styles différents dans les domaines artistique, religieux, militaire, industriel et civil. Du massif du Canigó au littoral méditerranéen, découvrez les sites remarquables qui font la beauté et la force de nos terres catalanes. Chaque année, près de 8 millions de personnes affluent du monde entier pour découvrir le pays catalan. Un succès qui le positionne à la 7e place des départements les plus touristiques de France. L’authenticité est une force pour le territoire. Avec 10 stations balnéaires, 8 stations de montagne, 5 stations thermales, 9 ports de plaisance et 28 sites naturels classés, le département des Pyrénées-Orientales a su transformer ses ressources innées en de véritables atouts pour le tourisme et les loisirs. Le tourisme représente la première économie du territoire. Le territoire présente également une biodiversité exceptionnelle, depuis les plus hauts sommets jusqu’à la plaine du Roussillon. Avec 11 réserves naturelles, 25 sites Natura 2000 et 28 sites classés, les Pyrénées-Orientales se positionnent parmi les premiers territoires français en nombre d’espaces protégés. Le long du littoral on pourra découvrir la beauté authentique et préservée de la côte Vermeille. Un lieu de rencontre entre le bleu turquoise de la Méditerranée et les montagnes du massif des Albères, sillonné par ses villages emblématiques qui ont inspiré des artistes tels que Matisse, Braque, Picasso, Derain…

Liens/links

Balade en Pays Catalan (Diaporama/slideshow 17'40)
Survol du Pays Catalan (Diaporama/slideshow 9')
Pyrénées-Orientales, terre catalane (Vidéo en français 1h30')
Préfecture des Pyrénées Orientales Les services de l'Etat dans le département


Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans l'atelier des peintres, les galeries d'art et les musées !
Warning! These paintings are under copyright for commercial use.

embouchure-de la te par francois baboulet.
L'embouchure de la Têt par François Baboulet (1914-2010)

>Villes/cities

Villes les plus peuplées/most populated cities Perpignan (122 000) ¤<O>¤ Canet-en-Roussillon (12 200) ¤<O>¤ Saint-Estève (11 700) ¤<O>¤ Saint-Cyprien (10 500) ¤<O>¤ Argeles sur Mer (10 400) ¤<O>¤ Saint-Laurent-de-la-Salanque (10 300) ¤<O>¤ Cabestany (10 100) ¤<O>¤ Rivesaltes (8 800) ¤<O>¤ Elne (9 100) ¤<O>¤ Prades (6 100) ¤<O>¤ Céret (7 700) ¤<O>¤ Le Soler (7 600) ¤<O>¤ Thuir (7 400) ¤<O>¤ Bompas (7 100) ¤<O>¤ Toulouges (6 700) ¤<O>¤ Prades (6 000) ¤<O>¤ ... Banyuls (4 750) ¤<O>¤ ...Collioure (2 400)

Perpignan est la préfecture du département des Pyrénées Orientales. Elle compte 122 000 habitants en 2016, et 201 000 habitants avec ses banlieues. C'est sous Charlemagne que commença l'histoire de Perpignan, d'abord village. Les plus anciens vestiges archéologiques découverts datent du IXe siècle. Devenue ville, Perpignan va connaître son essor à partir de la fin du Xe siècle, les comtes de Roussillon faisant de la ville leur capitale. En 1172 le comte de Roussillon lègue son comté au roi Alphone II d'Aragon.
Voir notre page dédiée/have a look over our dedicated page

Les monuments de Perpignan (Vidéo 8'45)


Le canal royal de Thuir (Diaporama/slideshow 7'35)


Cannet-en-Roussillon est une ville de 12 200 habitants à l'année, située au bord de la Méditerranée, à 10mn de Perpignan, 45mn de l'Espagne et à peine 1h des premiers contreforts Pyrénéens. Au premier siècle avant notre ère, une ferme romaine s’implanta sur « le Puig del Baja », dernier promontoire avant la plage. Dans le même temps, une intense activité commerciale se développait sur le rivage de Canet où l’on embarquait les produits de Roussillon à destination de Rome et de l’Empire. Plus tard après les grandes invasions du Vème siècle, une population de pêcheurs et d’agriculteurs d’origine wisigothe s’installa au pied de la colline. C’est avant l’An mille que le premier château de Canet fut édifié, à l’intérieur des terres sur une hauteur naturelle, artificiellement surélevée, les abords de la plage étant devenus dangereux à cause des incursions des pirates barbaresques. Canet était alors entouré de solides murailles de plus de 6 mètres de haut, flanquées de 14 tours. Canet retrouva alors, durant tout le moyen-âge,une grande prospérité liée au développement de Perpignan, dont la plage de Canet constituait le port naturel. Le déclin du Roussillon et de Canet s’amorça avec la disparition du royaume de Majorque (1272-1344). La guerre franco-espagnole qui prit fin en 1659 consomma la ruine. L’activité de la plage cessa progressivement et les salins furent abandonnés, faisant place à une zone de marécages pestilentiels. A la fin du XIIIème siècle, la population était tombée à moins de 200 habitants. Canet connut un renouveau au siècle suivant grâce à l’assèchement des marais et à l’extension du vignoble. A la fin du XIXe siècle , la mode des bains de mer attira la foule des perpignanais sur la plage de Canet. Les congés payés et l’explosion touristique de l’après-guerre promurent Canet au rang de station balnéaire de renom, au détriment de ses activités traditionnelles, agriculture et pêche.

Canet en Roussillon (Vidéo 2'20)


Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans l'atelier des peintres, les galeries d'art et les musées !
Warning! These paintings are under copyright for commercial use.

Coucher de soleil sur Cannet-en-Roussillon par D. Kopel

Argelès-sur-Mer Cette ville de 10 400 habitants à l'année, se situe sur le bord de la Méditerranée, au pied du massif des Albères (1157m). La cité est mentionnée dès le IXe siècle, c'était une place forte liée aux rois d’Aragon et de Majorque aux XIIIe et XIVe siècles, un village devenu français en 1659. On distingue Argelès-village d'Argelès-plage. Le premier est un village typique catalan, avec un lacis de ruelles, une église à la tour crénelée du XIVe siècle. Ses remparts sont cités dans des textes à la fin du XIIIe siècle, au temps des rois de Majorque. La ville offre aux visiteurs son marché traditionnel, son artisanat, ses fêtes… Argelès-Plage offre une magnifique plage de sable de 7 km, des eaux claires et le massif des Albères la surplombe. En front de mer, un bois de pins de 12 hectares, et une promenade arborée de 3 kilomètres, pour flâner. Au sud, en direction de Collioure, ce coin de paradis qu’est le « Racou » (coin en catalan)… Les jolies criques de Portells et de l’Ouille, trait d’union avec la côte rocheuse, sont un lieu de repos et de tranquillité.

Argeles sur Mer par Dan Kopel
Les couleurs vibrantes d'Argelès-sur-Mer par D. Kopel

Places to see at Argelès-sur-Mer (Diaporama/slideshow 1'10)


Découvrir Argelès-sur-Mer (Vidéo en français 5'50)


Saint-Cyprien St-Cyprien est une ville de 10 500 habitants, au bord de la Méditerranée, située entre Canet-en-Roussillon au nord et Argelès-sur-Mer, au sud. La commune se déploie entre littoral et village, plages et espaces verts. Les Collections de Saint-Cyprien proposent une exposition unique de peintures, constituée à partir du legs du peintre François Desnoyer, venu s’installer en Catalogne dans les années 1950. Proche du maire de Saint-Cyprien, il créa, sur sa recommandation, sa propre fondation dans la commune. Il laissera, à sa mort, plus de 700 œuvres à la ville, dont certaines d’artistes majeurs tels que Maillol, Chagall, Gromaire… issues de sa collection personnelle.

St-Cyprien vue du ciel (Vidéo 1'35)

Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans l'atelier des peintres, les galeries d'art et les musées !
Warning! These paintings are under copyright for commercial use.

Argeles sur Mer par Dan Kopel
Plage à St-Cyprien par François Desnoyer 1966 (1894-1972) Collections de St-Cyprien

Argeles sur Mer par Dan Kopel
Lamparos à St-Cyprien par François Desnoyer

Céret est une ville d'un peu plus de 7 700 habitants, sous-préfecture des Pyrénées Orientales, située au sud de Perpignan, à la frontière avec l'Espagne. Les premières mentions de Céret apparaissent au IXe siècle. Le Castellas, situé sur les hauteurs, ancien château seigneurial de la ville, date des IXe-Xe siècles. En 1172, le roi d'Aragon hérite du Roussillon. En 1262 le roi partage ses possessions entre ses fils, et Jacques II de Majorque hérite du royaume de Majorque, du Roussillon et de Céret. Cette époque voit la protection de la ville par des remparts, des douves et la construction de l'abbaye bénédictine de Saint-Ferréol, dont reste un ermitage. Voir notre page dédiée/have a look over our dedicated page

Céret vue du ciel (Vidéo 3'35 )

Argelès-sur-Mer est une ville de près de 10 400 habitants, située sur la côte Vermeille, au pied du massif des Albères, dans les Pyrénées Orientales. La cité doit son nom à la terre argileuse sur laquelle elle fut bâtie. La cité est mentionnée dès le IXe siècle. Ce fut une place forte liée aux rois d’Aragon et de Majorque aux XIIIe et XIVe, un village devenu français en 1659. Argelès est un village typique, catalan avec son lacis de ruelles, son église à la tour crénelée (XIVe), ses remparts de "cayroux", son marché traditionnel, son artisanat, ses fêtes. Voir notre page dédiée/have a look over our dedicated page

Balade à Argelès-sur-Mer (Vidéo en français 5')


Rivesaltes est une ville de 8 800 habitants, située sur la rive de la rivière Agly, au nord de Perpignan. Le nom de la commune vient de vient du latin Ripis Altis : « rives hautes ». En 1172, Rivesaltes obtient de la part d’Alphonse II, roi d’Aragon, l’autorisation de se fortifier. La cité connut l'occupation des troupes de Louis XI (1463) et de Louis XIII (1639). La ville fut mise à sac en 1793 par l’armée espagnole. 1860 marque l'arrivée du train à Rivesaltes. Rivesaltes est très connue pour son vin, ayant obtenu l'AOC Rivesaltes, qui définit un vin doux naturel . Il est produit près de la commune de Rivesaltes, et sur une vaste partie des Pyrénées Orientales. Sur le territoire de la commune fut créé un camp militaire, en 1935. Entre 1941 et 1942, le camp fut affecté au regroupement de familles de républicains Espagnols, de Juifs, de Tziganes, et d'opposants politiques. Entre 1962 et 1977 les lieux servent de "camp de transit et de reclassement" pour le 1er régiment de tirailleurs algériens et leurs familles, soit environ 8000 personnes qui allaient y vivre dans des conditions très précaires. Le Mémorial du Camp de Rivesaltes est un lieu d'histoire et de mémoire, qui rend hommage aux personnes incarcérées dans ce camp

Vignogle de Rivesaltes
Les vignes de Rivesaltes

Au camp de Rivesaltes, un mémorial à tous les "indésirables" (Vidéo en français 2'10)

Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans l'atelier des peintres, les galeries d'art et les musées !
Warning! These paintings are under copyright for commercial use.

Rivesaltes par Louis Nicolas Lespinasse (1734-1808)

Rivesaltes vue de l'Agly par D. Kopel

Banyuls est une cité d'un peu plus de 4 700 habitants, ancien port de pêche dont l'activité s'est réorientée vers la viticulture, et le tourisme, avec sa station balnéaire, qui s'étale sur la côte méditerranéenne, à la frontière avec l'Espagne. Cette situation frontalière va entraîner un important flux de contrebande. Il faudra attendre le milieu du XVIIIe siècle, sous le roi Louis XV pour que le rivage soit enfin protégé des attaques barbaresques. La ville a attiré (et attire toujours) les artistes. En particulier Aristide Maillol, le célèbre sculpteur, et son neveu, Gaspard Maillol peintre et graveur qui vécurent à Banyuls. Voir notre page dédiée/have a look over our dedicated page

Banyuls-sur-Mer (Vidéo 8')

Le cap Béar par Alin Demarte
Le cap Béar (au sud de Port-Vendres) par Alain Demarte

Prades est une ville de 6 000 habitants, sous-préfecture du département, située dans le Conflent, au coeur du département. La cité va profiter d’un certain essor durant l’époque Moderne pour gagner en importance, jusqu’à devenir siège de la sous-préfecture sous la Révolution française. Dès lors, la ville se développe, a et va profiter d’un certain développement de l’industrie et de l’agriculture pour se moderniser. Le train entre pour la première fois en gare de Prades en 1877. Quatorze années auparavant, l’Empereur Napoléon III signait le décret autorisant la construction du Canal de Bohère, dont le but était alors d’irriguer les hautes vallées de Prades. Les grands industriels vont financer l’embellissement du Roussillon, comme la famille Pams, dont le château construit au XIXème siècle est aujourd’hui l’Hôtel de Ville, ou bien encore le château Vallroc. De grands artistes viennent s’installer à Prades. Certains vont faire de Prades un terrain d’expérimentation pour leur art. Avec les guerres du XXème siècle, de nombreux intellectuels viennent se réfugier à Prades, tels le poète Joan Alavedra ou celui qui est considéré comme le rénovateur de la langue catalane, Pompeu Fabra. Le plus illustre parmi tous arrive en 1936 pour échapper au régime franquiste. Pablo Casals s’installe à Prades, il va marquer la ville durablement de son empreinte puisqu’il est à la base de la renommée musicale de Prades à l’échelle mondiale, grâce à la création du Festival de Musique de Prades en 1950, depuis rebaptisé Festival Pablo Casals et qui se tient encore chaque été. Prades est fière d'avoir donné un premier ministre à la France en 2021 : Jean Castex.

 
Petit tour sur Prades (Vidéo 1'50)

Une rue de Prades par Joan Miró 1917 (1893-1983)

Le cap Béar par Alin Demarte
Porrides, Prades par Joan Miró 1917 (1893-1983)

Label "Plus beaux villages de France"/"Most beautiful villages of France" label

Castelnou Est un village de 300 habitants, situé dans la région des Aspres, au sud ouest e perpignan, dans le département des Pyrénées Orientales. Ses maisons s'étagent à flanc d'une colline dominée par un château. La cité fut autrefois fortifée et elle a gardé ses fortifications d'origine. Le village a été récompensé par l'obtention du label "Plus Beaux Villages de France" et par son élection en tant que "village préféré des français" en 2015. Voir notre page dédiée/have a look over our dedicated page

Castelnou, un des plus beaux village de France (diaporama/slideshow 6'20)


Eus S'étageant sur la face sud d'une colline granitique, le village d’Eus compte 380 habitants et a la réputation d'être l'un des villages les plus ensoleillés de France. Il se situe dans le Bas-Conflent, peu avant Prades. L’église Saint-Vincent, du XVIIIe siècle, domine le village. Elle a été construite sur l’ancien château en ruine, la cité étant autrefois fortifiée. Tour à tour espagnol puis français, cet ancien site défensif a eu à repousser les Français au XVIème siècle et l’armée Espagnole au XVIIIème siècle. Ses ruelles en pente, pavées de galets, ses artisans, artistes et commerces locaux font que ce lieu a pu bénéficier du label "Plus Beaux Villages de France".

Vue d'Eus

Eus, un des plus beaux village de France ( Diaporama/slideshow 6'20)

Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans l'atelier des peintres, les galeries d'art et les musées !
Warning! These paintings are under copyright for commercial use.

Village d'Eus par Anne C

Village d'Eus par Pascale Corones

Evol est un hameau perché à 800 mètres d'altitude, surplombant la rivière d'Évol. Il est au coeur du Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes, où toutes ces espèces animales sont préservées, avec genettes, blaireaux et même de chats sauvages et lynx, d'innombrables espèces d'oiseaux, dont l'Aigle Royal. On trouve à Evol des ruines de châtelets et chapelles rappelant la vie médiévale. Dominé par l’ancienne forteresse des vicomtes de So, et le clocher de son église romane dotée d’un presbytère, Evol est un village aux rues escarpées qui mènent à une place toute allongée au niveau de son église. La première trace du lieu date de 1162. Les maisons sont ressérées, les rues courtes et escarpées, menant à une place, au niveau de l'église. Il y a assez peu de maisons, mais elles sont très belles, la plupart en pierres sèches, avec de nombreux décors.


Evol
Le village d'Evol

Evol, un des plus beaux village de France ( Diaporama/slideshow 6')

Villefranche-de-Conflent est une cité médiévale fortifiée par Vauban dont trois sites sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette ancienne cité marchande capitale du Conflent a gardé de très belles traces de son histoire et de son statut de site défensif. Richesse patrimoniale qui fait de Villefranche-de-Conflent, un des cinquante sites les plus visités en France. Parmi les monuments, on peut découvrir les remparts et la tour de la Viguerie, édifiés par le comte de Cerdagne au XIe siècle, puis renforcés par les fortifications de Vauban au XVIIe siècle et le Fort Libéria, récemment inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. A n epas manquer également : les échoppes et maisons de notables ou riches commerçants, l’église romane Saint-Jacques et son riche mobilier. A proximité il faut visiter les grottes à concrétions des Petites et Grandes Canalettes, la grotte Cova Bastera, également classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO au titre du réseau Vauban. L'artisanat et le commerce sont très dynamiques dans la cité. Villefranche-de-Conflent est également le point de départ du Train Jaune, qui permet d'apprécier un panorama de paysages exceptionnels ponctués de sites culturels, le long d'un parcours de 63 kilomètres. La cité est labellisée parmi les "Plus Beaux Villages de France"

Villefranche-de-Conflent, ses remparts, et le fort Libéria

Le fort Libéria de Villefranche-de-Conflent

Balade catalane à Villefranche de Conflent (Vidéo 4'15)


Villefranche-de-Conflent, un des plus beaux villages de France ( Diaporama/slideshow 6'45)

Villefranche-de-Conflent par D. Kopel


Amélie-les-Bains-Palalda se trouve dans un vallon, au bord de la rivière Tech, au sud-ouest de Perpignan, sur la frontière avec l'Espagne. Cette station thermale possède 2 centres thermaux proposant un très large éventail de soins. Amélie-les-Bains et Palalda furent rattachés en 1942. Palalda est un très joli village perché qui fait face à Amélie-les-Bains au début de la vallée du Vallespir. Voir notre page dédiée/have a look over our dedicated page

Amélie les bains Palalda (Vidéo 11')


Port-Vendres, située sur la côte Vermeille du département des Pyrénées Orientales, au pied du massif des Albères, ce port Catalan a été détaché de Collioure en 1823. La commune possède 12 kilomètres de côte. La ville d'un peu plus de 4 000 habitants, s'organise autour d'un port spécialisé autrefois dans le commerce avec l'Afrique. Les bateaux venus d'Afrique trouvant ici le seul port en eau profonde du département. Le trafic est devenu plus rare que par le passé, mais il se perpétue toujours, avec en particulier l'importation de bananes qui représentent la plupart de celles venues d'Afrique et consommées en France. L'activité de pêche se perpétue, elle aussi, mais avec de petites embarcations (il ne reste qu'un seul chalutier), les barques catalanes, et la vente directe. Toutefois le port est maintenant principalement occupé par les bateaux de plaisence. Voir notre page dédiée/have a look over our dedicated page

Entre mer et montagne, les atouts de Port-Vendres (Vidéo en français 6'25)


Vernet-les-Bains est une cité d'un peu plus de 1 400 habitants, située non loin du Canigou, et au cœur du Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes et d'une région héritière de l'ancien comté de Conflent, et qui porte son nom : le Conflent. Vernet-les-Bains est à la fois une cité thermale et une station Verte. Voir notre page dédiée/have a look over our dedicated page

Vernet-les-Bains (Vidéo 8')


Cerbère La vallée de Cerbère restera peu fréquentée jusqu'à la Révolution. Une fois les coutumes féodales supprimées, les vignerons de Banyuls pourront étendre leurs vignes jusque dans la vallée de Cerbère. Celle-ci se trouvant à la frontière avec l'Espagne, la contrebande se développa par la voie maritime. C'est pour cette raison qu'un poste frontière fut installé en 1840 afin d'essayer de juguler cette activité illégale. A partir de 1846 des études sont entreprises pour l'ouverture d'une ligne de chemin de fer permettant de joindre l'Espagne. Ce sera le facteur déterminant de la senssible augmentation de la population, et de l'extension de la commune : le nombre important d'ouvriers mobilisés pour le chantier ferroviaire. Voir notre page dédiée/have a look over our dedicated page

Cerbère, la station balnéaire la plus au sud de France (Vidéo en français 6'40)

Ce site vous a plu ? Alors vous aimerez peut-être ceux-ci
Did you like this website? Then maybe you'll like these
oo