__   __
 


Lot-et-Garonne
le Lot et Garonne




Recherche personnalisée

 

Translate
espanol
russian
portigaise
deutsch
Faire un click sur le lieu pour ouvrir le lien
Click the place to open the link

Agen Midi-Pyrénées

Afficher Lot-et-Garonne sur une carte plus grande
Click the link to enlarge the map
A voir aussi/also to be seen

Sur cette page - On this page
Plus beaux villages
Most beautiful villages
Villes
Cities
Le lot-et-Garonne tient son nom de la rivième (Lot) et du fleuve (Garonne) qui la traversent. Les paysages offrent une très grande diversité : forêt de pins de l'Agenais, vignoble de Duras, en passant les bastides de la vallée du Lot, les terres gasconnes de l'Albret ou les grands espaces du massif landais. Les pays du lot et-Garonne sont au nombre de cinq : au nord, le pays de Dropt, à l'Ouest le Val de Garonne, Gascogne, à l'Est, la vallée du Lot et l'Agenais, au sud, l'Albret. Le pays du Dropt se situe côté Périgord. Plus loin, Allemans-du-Dropt possède des fresques classées du 15ème siècle. De belles bastides, sont à visiter telels Castillonnès ou Villeréal. Le Val de Garonne, Gascogne est baigné par la Garonne. On peut le découvrir par le canal latéral à la Garonne, reliant Toulouse à Langon. On découvrira le vignoble, les bains de Casteljaloux, les réputées "tomates de Marmande"... La vallée du Lot offre des paysages magnifiques avec ses bastides médiévales, ses vergers, ses villages perchés au-dessus du Lot, ses châteaux forts et ses jardins remarquables qu'on peut découvrir à vélo en empruntant les 80 Km de la véloroute qui longe le Lot, ou bien au rythme lent d’une pénich, ou encore, en voiture. L'Agenais entoure Agen, la capitale du pruneau, qui propose ses vieux quartiers aux visiteurs. Les alentours offrent des joyaux de l'’art roman tels qu'à Moirax ¤<O>¤ Layrac ou - Aubiac. Le parc Walabi Aquitaine, qui se trouve à Roquefort, près d'Agen, s'étend sur 30 hectares, offre 19 attractions et 3 spectacles. L'Albret, au sud, se trouve côté Gascogne. Le futur roi Henri IV a passé une partie de sa jeunesse au château de Nérac. On peut découvrir le vignoble de Buzet à l'Armagnac. La rivière Baïse baigne l'Albret. Le train touristique de l'Albret permet de découvrir ces beaux paysages. Le Lot-et-Garonne est considéré comme étant le plus grand verger de France.
Le Lot-et-Garonne, un pays de vacances et de saveurs ! (Vidéo 6')
CCI Chambre de Commerce et d'Industrie du Lot-et-Garonne..
Préfecture du Lot-et-Garonne Les services de l'Etat dans le département

Guides

Astaffort Chef lieu du canton situé à 18 kilomètres d'Agen, Astaffort est un ancien village fortifié situé sur la rive droite du Gers. Des rencontres musicales sont organosées, sous la houlette du chanteur Francis Cabrel, natif du lieu.
Wikipedia - Histoire ¤<O>¤ Géographie ¤<O>¤ Démographie ¤<O>¤ Économie ¤<O>¤ Politique ¤<O>¤ Administration ¤<O>¤ Personnalités, Lot-et-Garonnais célèbres ¤<O>¤ Principales villes du Lot-et-Garonne ¤<O>¤ Autres Villages (liste non limitative) ...

Paysage du Lot-et-Garonne

Villes/cities

Agen (33 000) ¤<O>¤ Villeneuve-sur-Lot (21 900) ¤<O>¤ Marmande (17 500) ¤<O>¤ Lot et Tolzac (communauté de communes 7 300) ¤<O>¤ Nérac (6 800) ¤<O>¤ Bon-Encontre (6 100) ¤<O>¤ Boé (5 600) ¤<O>¤ Foulayronnes (5 500) ¤<O>¤ Pujols (3 700) ¤<O>¤ Miramont de Guyenne (3 100) ¤<O>¤ Penne d'Agenais (2 340) ¤<O>¤ Monflanquin (2 320) ¤<O>¤ Astaffort (2 100)
¤<
O>¤
Beauville (560) ¤<O>¤ Monclar d'Agenais (900) ¤<O>¤ Monteton (330) ¤<O>¤

Agen est une ville de 33 000 habitants, chef-lieu du département du Lot-et-Garonne. Son agglomération compte près de 80 700 habitants. La partie nord de la ville comporte un éperon rocheux. C'est sur celui-ci que s'organisa le premier peuplement, celui des Nitiobriges, peuplade mi-celte, mi-ibère qui s'installa vers 400 av JC dans la région. A la suite de l'occupation romaine, la cité devint gallo-romaine (Agenensium) et s'étala vers la plaine. De cette époque ne restent que très peu de vestiges, la ville, noeud stratégique de communication par terre et eau, subit toute une série d'invasions et de dévastations faites par les Vandales, les Alains, les Suèves, puis les Wisigoths, et enfin les berbères musulmans, au VIIIe siècle. La ville ne connaîtra la prospérité que vers l'an 1000. Voir notre page dédiée/have a look over our dedicated page

Agen by Drone (Vidéo 3')

Villeneuve-sur-Lot est une ville de 21 900 habitants, sous-préfecture du Lot-et-Garonne, traversée par le Lot. La cité, d'abord appelée "Villeneuve d'Agen", fut fondée en 1253 par Alphonse de Poitiers, frère de Saint Louis et fut, dans le passé, à la fois un important centre de commerce, ainsi qu'une des plus puissantes bastides du Sud-Ouest. De son riche passé, Villeneuve-sur-Lot offre aux visiteurs des monuments tels que le pont des Cieutats, ou Pont Vieux, du XIIIe siècle, prolongé, sur la rive droite du Lot par la chapelle de Notre-Dame-de-Grâce-et-de-Toute-Joie, dite chapelle du Bout-du-Pont, datée du XVe siècle. Comme toutes les bastides, Villeneuve-sur-Lot possède une place à arcades, agréementée d'une fontaine, la place Lafayette (anciennement place des Cornières) sur la rive droite du Lot. La cité était autrefois entourée d'une enceinte de 1 020 mètres, sur la rive gauche du Lot, percée de portes toujours visibles : la porte d'Agen, la poterne de la rue Deltreil, la porte de Pujols, la porte du pont Saligné ou porte de Bordeaux, la porte Saint-Étienne. L'église Sainte-Catherine, de briques roses revêtue, est labellisée « patrimoine XXe siècle ». Contemporaine, elle a remplacé l'ancienne église et n'a été consacrée qu'en 1937. Edifiée dans un style romano-byzantin sa particularité est d'abriter de magnifiques vitraux des XIVe et XVe siècles, récupérés de l'ancienne église. Voir notre page dédiée à la ville/have a look over our dedicated page to the city

A la découverte de Villeneuve-Sur-Lot (Vidéo en français 4')

Marmande Marmande est une ville de 17 500 habitants située aux confins du Lot-et-Garonne, sur la rive droite du fleuve Garonne. C'est la troisième ville du département et sous-préfecture depuis 1804. La ville Marmande naît réellement en 1182, lorsque Richard Cœur de Lion octroie à la ville fortifiée la Charte de coutumes et de liberté. Au 19e siècle, le train, le télégraphe, la construction du Canal Latéral à la Garonne sont autant de nouveautés qui changeront la physionomie de la cité. De nombreux sites méritent le détour, dont ceux classés aux Monuments historiques. Marmande est réputée pour la production de tomates, dites "marmandes", ainsi que pour la production de fraises. Voir notre page dédiée à la ville/have a look over our dedicated page to the city

Marmande, Terre de Garonne (Vidéo 2')

Nérac Nérac est une ville de 6 8002 habitants, capitale de l'Albret, traversée par la rivière Baïse. C'est une des trois sous-préfectures du Lot-et-Garonne. Uu acte de donation de l'abbaye bénédictine de Condom (1088) est considéré comme l'acte fondateur de la cité. Un bourg fortifié fut édifié, avec un marché, puis un prieuré, puis l'édification des églises Saint-Nicolas et Saint-Michel. En 1306, la famille d'Albret reçoit tous les droits seigneuriaux sur la cité. De 1310 à 1440, le développement de la ville se poursuit, et une seconde ligne d'enceinte et de portes fortifiées est construite. A partir du XVIe siècle, Nérac devient la résidence favorite des Albret et un fief du protestantime. Henri III de Navarre, fils de Jeanne d'Albret, (futur Henri IV) en fait par la suite une place politique importante. La ville possède un secteur sauvegardé qui se jsutifie par le caractère historique, esthétique des bâtiments qui le constituent. Son port de plaisance est l'un des plus réputés de la région. Voir notre page dédiée à la ville/have a look over our dedicated page to the city

La Baïse, le reflet de Nérac (Vidéo en français 6')


Les plus beaux villages/most beautiful villages

Label "Plus beaux villages de France"/"Most beautiful villages of France" label

Plus Beaux villages de France (Les) Monflanquin ¤<O>¤ Pujols-le-Haut ¤<O>¤ Villereal
Lot-et-Garonne Monflanquin ¤<O>¤ Pujols-le-Haut ¤<O>¤ Villereal

Monflanquin

Monflanquin est un village de 2 300 habitants, situé sur une colline surplombant la vallée de la Lède, à la frontière du Périgord, du Quercy et de la Guyenne en Pays du Dropt. On fait remonter laceéation de la cité à 1252, date à laquelle
Alphonse de Poitiers fait l’acquisition du « Mons Flanquinus ». Monflanquin devient une bastide, selon le plan du modèle Aquitain. Alphonse de Poitiers edite la charte des coutumes de Monflanquin en 1256, créant ainsi un cadre économique, juridique et administratif pour la cité. A l'instar des autres bastides, une place se au coeur de la cité : la place des Arcades, avec un marché qui s’y tient toujours depuis le XIIIe siècle. A partir de 1970 une campagne de restaurations fut entreprise, concernant ses rues, ses places, ses maisons. De telle sorte que Monflanquin permet de nos jours encore, de donner à voir l’architecture d’une bastide du XIIIe siècle, et de d'obtenir, par la suite, le label "Plus Beaux Villages de France". Voir notre page dédiée à la ville/have a look over our dedicated page to the city

Monflanquin, un des plus beaux village de France (Vidéo en français 3')

Pujols-le-Haut

Pujols le Haut est un village médiéval perché sur une colline dominant la vallée du Lot à 180 mètres d'altitude. De son passé Pujols-le-Haut a conservé des vestiges des enceintes et du château, portes fortifiées... Outre sa halle, ses maisons aux façades blanches ou à colombages, le village possède deux édifices religieux : l'église Saint-Nicolas et l'église Sainte-Foy, décorées de fresques du XVIe siècle. Le village a obtenu le label « Les Plus Beaux Villages de France ». Voir notre page dédiée à la ville/have a look over our dedicated page to the city

Pujols le Haut (Vidéo 4')

Villeréal

Villeréal est une bastide royale, fondée en 1265 par par Alphonse de Poitiers. Comme toutes les bastides du sud ouest, le village possède une place centrale avec arcades (cornières) dotée d'une vaste halle à étage du XVIe siècle, des rues à angle droit, avec des maisons à colombage, à encorbellement, des jardins clos à l’ancienne. L'église fortifiée du XIIIe siècle possède deux tours coiffées de clochetons. En 1899, le village s'est doté d'un hippodrome, ce qui explique l'existence d'un haras tout proche. Des trotteurs viennent quotidiennement s'entraîner sur une belle piste de sable, et tous les samedis, en nocturne, ont lieu des courses. Le village a obtenu le label "Plus Beaux villages de France". Voir notre page dédiée à la ville/have a look over our dedicated page to the city

Villeréal, ses artisans, son hippodrome et sa gastronomie (Vidéo en français 5'40)

Autres beaux villages/other beautiful viallages

Vianne

Vianne Bordant la rivière Baïse Vianne, village d'un millier d'habitants, est un magnifique témoignage du passé médiéval de l'Albret, une des rares bastides qui ait su préserver l'ensemble de ses fortifications. Des remparts d'une longueur de 1,25 km et de 10 mètres de haut ! La bastide a été fondée en 1284. Comme pour les autres bastides du sud ouest, celle de Vianne a sa place centrale, la place des marronniers. Quatre tours portes sont situées aux extrémités d'une croix dont le centre se situe au coin de la place des marronniers. Les rues s'y coupent à angle droit, ce qui permettait à un seul guetteur de surveiller en même temps les 4 portes de la cité. L'église, a été édifiée environ 150 ans avant la bastide, elle faisait partie d'un village d'origine Gallo-romaine nommé Villelongue (Vila Longa). dans le cimetière, on peut voir des tombes carolingiennes. Vianne possède une halte nautique avec un quai de 13 anneaux. Voir notre page dédiée à la ville/have a look over our dedicated page to the city

Vianne, le Port et l'écluse (Vidéo en français 4')

Aubiac

Aubiac est un village d'un peu plus de 1130 habitants, situé à une dizaine de kilomètres au sud-oue d'Agen, dans le Bruilhois. L'occupation des lieux est très ancienne car l'on a découvert un ancien oratorium gallo-romain (les ruines de la Gleysette). Sur la commune, on trouve un château dont l'origine remonte au XIVe siècle, mais qui fut reconstruit en 1784, à la suite d'un incendie. Demeure privée, les propriétaires proposaientt des chambres d'hôtes et l'organisation de mariages et séminaires. L'origine de l'église romane Sainte-Marie, remonte aux IXe et XIIe siècles. La mise à jour, sous l'ancienne sacristie, de sarcophages de l'époque mérovinginne, indique que l'église a été bâtie sur des assises datant de cette époque.

Le château d'Aubiac est un domaine privé, on y propose réceptions et séminaires

Château d'Aubiac (Vidéo 30")

Aubiac et son château par D. Kopel

Castillonnès est une commune de 1390 habitants, sur le bord de la rivière Dropt, à mi-chemin entre Villeneuve-sur-lot et Bergerac. Cette ancienne bastide fut fondée en 1259. En 1266 Alphonse de Poitiers accorde une charte des coutumes sur le modèle de celle de Monflanquin et de Monclar. Entre 1312 et 1315, Édouard II d'Angleterre, duc d'Aquitaine, dote la cité de puissants remparts. En ce qui concerne les monuments remarquables, l'hôtel de Cours de Thomazeau fut construit vers 1770, il est inscrit au titre des monuments historiques. L'église Saint-Pierre de Castillonnès a existée dès l'implantation de la bastide, en 1259. Il ne subsiste de cette première église que les murs, avec un chevet plat. L'église abrite un beau retable du XVIIe siècle, classé au titre d'objet. Grâce à la chocolaterie Rody, Castillonnès possède son musée du chocolat. L'hippodrome de Sarlande se situe à 800 mètres du village, il s'y déroule des courses de trot. Le territoire de la commune est traversé par les sentiers de grande randonnée GR 636 et GR 654. Voir notre page dédiée à la ville/have a look over our dedicated page to the city

Castillonnès et environs (Vidéo 1'50)

Beauville Surplombant la vallée de la petite Séoune depuis son éperon rocheux, la bastide de Beauville semble faire corps avec la roche. Jusqu'au XVIe siècle Beauville a été le siège d'une importante baronnie de l'Agenais, possession de la famille féodale de Beauville puis Talleyrand-Périgord, dont l’évêque d’Autun fut le dernier baron. Au coeur de la cité on trouve, comme pour toutes les bastides du sud ouest, une place à arcades, ou "cornières", entourée de maisons en pierres et à colombages. L’église Saint-Jacques, date des XIVe et XVIe siècles. Le village est ceinturé de remparts percés par une porte Renaissance et son clocher-porche. À l’ouest du village on trouve un château des XIIIe et XIVe siècles, avec sa tour à mâchicoulis.

Place Archambault de Vencay à Beauville Galan Jérémy

Beauville, Lot-et-Garonne par Samson Flexor 1944

Beauville, bastide perchée par D. Kopel

Tous les monuments/All the monuments


Patrimoine du Lot-et-Garonne (Vidéo 6'35)

Patrimoine et paysage du Lot-et-Garonne (Vidéo 8'35)

Vidéos Lot-et-Garonne

Le Lot-et-Garonne, un pays de vacances et de saveurs ! ( Vidéo 6')

Cap Sud Ouest Lot et Garonne, le goût de la rencontre (Vidéo en français 26')

Le chêne tricentenaire de Tombeboeuf, "arbre remarquable" (Vidéo 1'28)

Ce site vous a plu ? Alors vous aimerez peut-être ceux-ci
Did you like this website? Then maybe you'll like these